Népal – Partie 2

Dans cette deuxième partie, on va décrire les itinéraires suivants :

Jour Trajet
1 Manang – Shreekharka
2 Shreekharka – Camp de base Tilicho Lake
3 Camp de base Tilicho Lake – Tilicho Lake – Shreekharka
4 Shreekharka – Yak Kharka
5 Yak Kharka – Phedi
6 Phedi – Thorung La – Muktinath
7 Muktinath – Jomson

Warning_imagelarge

Pour information, il n’y a pas de service qui ramasse les poubelles dans les montagnes, donc essayez de jeter le moins de chose possible, même à la lodge. On a vu des poubelles à ciel ouvert, c’est vraiment horrible. Pareil, n’achetez pas de bouteille car les Népalais ne se prennent pas la tête avec ça, aucun tri, une seule solution : faire tout brûler … 😥

Warning_imagelarge

Vous allez maintenant dormir dans des lodges en altitude, il n’y aura donc ni électricité dans la chambre, ni prise, ni wifi. Vous pourrez demander à l’accueil, moyennant quelques billets, de charger le téléphone. Inutile d’utiliser le wifi, la connexion est juste hyperrrrrrrr lennnnnttttee. Donc pensez à bien charger vos appareils électronique.

Jour 8 – Manang – Shreekharka

Samedi 18 novembre

Altitude départ Altitude arrivée Dénivelé + Dénivelé – Nombre de kilomètre Heure de marche Météo
3500 4000 0m 0m km 3h logo-soleil-orange

Aujourd’hui on ne va pas suivre le trajet balisé traditionnel rouge-blanc mais le bleu ciel-blanc en direction du lac Tilicho !

Les paysages de cette journée sont justes OUF !!! Avec le Tilicho Peak, la rivière en contrebas, on a pris un nombre impressionnant de photos ! On vous conseille vivement de faire un détour par le lac Tilicho même si cela rajoute du temps à votre périple (3 jours).

Le chemin pour arriver à Shreekharka est assez simple et vallonné … ça c’est jusqu’au pied du village car après ça monte RAIDE !!! Bon ça dure pas longtemps, entre 30 et 45min, mais ça pique ! Surtout que maintenant, on est à presque 4000m d’altitude. Ria a commencé a ressentir le manque d’oxygène mais heureusement ça a été.

Après-midi sieste ! On a pas beaucoup marché mais la fatigue commence des fois à se faire ressentir, et vu la suite du programme, vaut mieux reprendre des forces quand on le peut.

Il n’y a que deux lodges à Shreekharka. Nous on était dans la première et on a eu la chance d’avoir un chalet rien que pour nous 🙂 Bon par contre ni électricité, ni prise, ni wifi 😦 Coupé du monde !

Vu qu’on avait un lit en plus dans notre chalet, on a proposé à Yam de venir dormir avec nous (il était tout content 🙂 ).

Jour 9 – Shreekharka – Camp de base Tilicho

Dimanche 19 novembre

Altitude départ Altitude arrivée Dénivelé + Dénivelé – Nombre de kilomètre Heure de marche Météo
4000 4100 330m 290m 7km 2h30 logo-soleil-orange

Petite journée aujourd’hui, donc réveil un peu plus tardif.
Il commence à faire froid dès le matin donc polaire obligatoire !

Alors si la journée d’avant avait été ouf en terme de paysage, celle-ci c’est OUF OUF OUF ! Genre OUF puissance 10 ! A coup sûr dans le top 5 des plus belles journées.

Les paysages sont parfois lunaires et les montagnes on l’air si proche qu’on a l’impression que l’on peut les toucher.

Le chemin est assez simple et vallonné malgré quelques petites montées qui peuvent piquer.

Attention tout de même à deux choses :

  • l’altitude : on est à plus de 4000 maintenant donc ne faite pas d’effort inutile, Ria a eu de temps en temps des moments d’essoufflement
  • le sentier : il est parfois très petit et selon les conditions météo il peut être glissant, avec des chutes de pierres

Donc profitez des paysages mais PRUDENCE !

Une fois arrivé au camp de base, repos, repos et repos. De toute façon on est coupé du monde donc bon à part jouer aux cartes et réfléchir à comment changer le monde il n’y a pas grand chose à faire.

Nous, on a préféré jouer aux cartes avec Yam et Jit. Après d’autres guides nous ont rejoint c’était cool et bien marrant.

Jour 10 – Camp de base Tilicho – Tilicho Lake – Shreekharka

Lundi 20 novembre

Altitude départ Altitude arrivée Dénivelé + Dénivelé – Nombre de kilomètre Heure de marche Météo
4100 4000 1200m 1300m 17km 6h45 logo-soleil-orange

Après plusieurs jours où il y a eu des petites randonnées, c’est parti pour une vraie ascension ! Ouch ça va piquer !! La journée la plus difficile jusqu’à présent.

Le but : monter pendant 3h pour arriver au lac, redescendre pour manger et retourner à Shreekharka. Vous pourrez donc laisser vos affaires au Camp de base et ne prendre avec vous qu’un sac d’appoint pour le matin.

Vu que le départ est matinal, 6h45, le froid est juste GLACIAL !! Alors on a tout mis sur nous : doudoune, gros manteau, gants, bonnet.

Le truc bien quand on part de nuit c’est qu’on voit le soleil se lever, et c’est juste MAGIQUE ! Par contre dès que le soleil est sorti, il fait 5 à 10° donc on a vite chaud ! Ca, c’est sans compter le vent ! 😐 Dès qu’il y a du vent il fait – 1000° !
Partir tôt a un autre avantage : il y aura moins de trekkers sur le chemin.

Comme hier, on va doucement car le manque d’oxygène se fait tout de même ressentir. Même moi je vois bien quand j’accélère un peu que je ne respire pas comme d’habitude. Donc encore une fois : PRUDENCE et SOYEZ LENT mais REGULIER.

Une terrible montée en « serpent » se dresse devant nous. On y va vraiment doucement on garde le cap.

Après 2h30h de marche, on arrive à 5000m d’altitude ! OUCH ! Plus haut que le Mont-Blanc. Pour la première fois, on voit de la neige en altitude (sauf à Manang où il avait neigé).

A titre de comparaison : 850d+ en en 3km c’est les mêmes bases qu’un kilomètre vertical en trail. Par contre, on a en plus 10 jours de randonnées derrière nous et moi un sac de 10kg sur le dos.

On aperçoit enfin un panneau indiquant le lac à 35min, dans un paysage qui a totalement changé par rapport à 10min en arrière. A partir de ce moment là, c’est quasiment tout plat, par contre le vent souffle fort !!! Il fait super froid !!

Le lac est immense et d’un bleu foncé magnifique. Ca vaut vraiment le coup d’y aller, même si c’est dur. Après 20min à prendre des photos et être frigorifié, on fait demi-tour pour retourner au camp de base (environ 1h30 pour descendre).

Après manger, direction Shreekharka où on était la veille. On avait trouvé le chemin « aller » plutôt montant donc là on s’attendait à plutôt descendre…. PERDU ! Ca monte et ça remonte. Ca devient un peu difficile pour Ria mais elle s’accroche bien.

Encore une fois l’une des plus belle journée !! Mais qu’est-ce qu’il faisait froid !!

Jour 11 – Shreekharka – Yak Kharka

Mardi 21 novembre

Altitude départ Altitude arrivée Dénivelé + Dénivelé – Nombre de kilomètre Heure de marche Météo
4000 4000 1200m 1300m 11km 3h45 logo-soleil-orange

Journée un peu « récup » aujourd’hui. Enfin ça c’est sur le papier car la première partie de la journée est juste HORRIBLE ! Ca monte à n’en plus finir. La fatigue se fait de nouveau sentir pour Ria, qui subit un peu plus les montées. Vu qu’on est pas pressé par le temps, on en profite pour faire des pauses régulières.

Après plusieurs ascensions successives, on arrive sur un magnifique point de vue. On peut voir Manang en bas, Annapurnas III et IV à droite ainsi que le col « Tzuru West » à gauche.

Après l’infernale montée, voici l’infernale descente ! 45min à descendre une pente raideee ! Heureusement qu’on devait pas la monter 🙂

Après le passage d’un pont, et d’un paysage de plaines, on retrouve le chemin balisé « rouge-blanc » qui est plus plat.

Une fois arrivé à la lodge : manger, jeux de cartes, manger, dormir vers 21h.

Dans les lodges, on vous conseille en général de manger assez tôt (18h30) pour éviter d’avoir trop de monde.

Jour 12 – Yak Kharka – Phedi

Mercredi 22 novembre

Altitude départ Altitude arrivée Dénivelé + Dénivelé – Nombre de kilomètre Heure de marche Météo
4000 4500 600m 250m 8km 2h45 logo-soleil-orange

Une toute petite journée de randonnée avant que les choses ne se compliquent après.

Une seule difficulté, très raide, qui se fait en 25-30min. La vue en haut est aussi époustouflante que les autres 😀

Le reste du parcours est simple par contre c’est un mono-tracé. Qui dit mono-tracé au bord d’une falaise dit, file indienne. En fonction du nombre de personnes, le chemin peut vite être trèèèèès long.

En règle général, si vous vous faites rattraper, vous laissez passer ceux qui vont plus vite. Normal. Bah là non ! Il y avait des Israêliens et des Français et bien même combat. 😦 En plus certains s’arrêtent prendre des photos. OK, mais laisse passer les autres, c’est pas une course. T’imagines si à chaque fois 100 personnes s’arrêtent pour prendre des photos le bordel que ça serait ? NE PENSEZ PAS QU’A VOUS !

Ce qui est embêtant c’est de ne pas marcher à ton propre rythme (que ce soit vite ou lent).

Donc en haute saison (octobre-novembre et avril), on vous conseille vivement soit de partir plus tard soit plus tôt sinon ça peut vite être l’enfer pour avancer.

Une fois arrivée, il y a 3 lodges : une en bas, une au milieu et une en haut. Nous on a pris celle du milieu qui est la plus « modeste ». Dans la mini chambre il fait un froid de canard, même en plein après-midi !

Au programme, un peu comme hier : manger, repos – détente, manger, dormir à 21h car le réveil demain sera à 4h !

Le soir pour info, dans la chambre, il faisait tellement froid qu’on avait de la fumée qui sortait quand on parlait 😀

Jour 13 – Phedi – Thorung La – Muktinath

Jeudi 23 novembre

Altitude départ Altitude arrivée Dénivelé + Dénivelé – Nombre de kilomètre Heure de marche Météo
4500 3700 1000m 1900m 16km 7h logo-soleil-orange

THE BIG ONE ! Notre Everest à nous ! Bon c’est « que » 5400m au sommet mais c’est OUF !

Réveil ultra-matinal à 3h25 et on s’habille ULTRA-CHAUDEMENT car il fait déjà super froid !

  • Conseil 1 : pour éviter que l’eau ne gèle trop vite, mettez-là dans un tshirt
  • Conseil 2 : prenez une lampe frontal par personne car il fait nuit noire pendant environ 1h30
  • Conseil 3 : habillez-vous chau-de-ment ! Bonnet, gants, polaire, legging thermique, sous-couche thermique, doudoune

C’est parti pour quasiment 4h d’ascension en continue. Quand on regarde en hauteur on peut voir les lampes des autres trekkers, pareil en bas. Prenez votre temps pour marcher car le manque d’oxygène peu se faire ressentir, donc PRUDENCE et buvez régulièrement !

C’est difficile dès le début et ça va être comme ça tout le temps. Au bout d’une heure et demi, plus besoin de frontale, on voit les premières lueurs du soleil, c’est MA-GNI-FIQUE ! 🙂 🙂 Par contre rappelez-vous du conseil numéro 3 mais puissance 1000 !

C’est un paysage limite lunaire qu’on traverse pour atteindre le sommet. Après 3h15 de montée acharnée, on y arrive enfin. A 5400m d’alitude. On peut faire coucou au Mont-Blanc qui se trouve en bas 😀 😀 😀 . La vue est par contre moins belle que pendant la montée.

Alors au sommet, vous y trouverez trois choses :

  • Un refuge, bien pratique pour se réchauffer
  • Beaucoup de monde autour de la plaque pour prendre une photo, c’est un peu la queuleuleu
  • Du Froid, du Froid, du FROID et encore DU FROIDDDDD !! Il faisait environ -100000 de degrés, en plus avec le vent c’était encore pire

C’est une aventure extraordinaire de monter en haut de cette montagne mais c’est tellement frustrant de ne pas pouvoir en profiter à cause du froid.

Après une petite pause dans le refuge, à y manger des barres céréales, et quelques photos, on est reparti. Plus on descend, et plus le froid diminue, c’est plus agréable.

La vue est juste OUF !!! Sans doute la plus belle vue que j’ai pu voir jusqu’à présent. Après 4h de descente, on arrive enfin à Muktinath.

Journée vraiment incroyable, à refaire mille fois.

Jour 14 – Muktinath – Jomson

Vendredi 24 novembre

Altitude départ Altitude arrivée Dénivelé + Dénivelé – Nombre de kilomètre Heure de marche Météo
3700 2700 150m 1000m 18km 4h30 logo-soleil-orange

Le parcours d’aujourd’hui est radicalement différent de celui de la veille. On fait quasiment que descendre et la route est souvent bitumée.

On a traversé le minuscule village de Jharkot, où on a aperçu une pub pour un « Yak Donalds » 😀 😀 😀 .

Le paysage est à coupé le souffle ! C’est vraiment très beau, les montagnes sont de couleurs différentes.

On marche maintenant dans ce qui ressemble au lit d’une ancienne rivière entre deux grandes montagnes, c’est très impressionnant. Ca ressemble un peu au paysage dans « Star Wars : La Menace Fantôme ».

On aperçoit au loin le village de Jomson qui semble à environ 30min de marche… PERDU !!! On a du marcher environ 1h30 pour atteindre ce foutu village. Ca devenait un peu épuisant car on se demandait vraiment si on l’attendrait un jour.

Arrivé à la lodge, on retrouve enfin le wifi, qui marche plutôt bien en plus ! 😀

Demain, ça sera journée bus et direction Tatopani.

Un commentaire sur “Népal – Partie 2

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :