6 jours en Uruguay

Après notre petit séjour à Buenos Aires, où on a pu voir un splendide spectacle de tango et également manger une viande tout droit venue de l’espace de chez Don Julio, on embarque dans un ferry pour l’Uruguay ! Initialement, on n’avait pas prévu d’y aller mais vu qu’il nous reste une semaine, on s’est dit « pourquoi ne pas y aller ?« . Ce n’est pas loin, 1h de bateau, c’est la même langue, et il y a des plages où l’on pourra se reposer. Banco !

Jour 1 – Colonial del Sacramento

C’est après une petite session running autour du Lago del Rosedal, que l’on ira prendre le ferry, de la compagnie Buquebus, en direction de Colonial del Sacramento, en Uruguay ! Une fois le check-in et le contrôle d’immigration Argentine-Uruguay effectués, nous voilà dans la salle d’embarquement… Il y a un monde FOU ! Environ 400 ou 500 personnes ! On a rarement vue une file d’attente aussi longue.

Environ 1h30 plus tard, nous voilà arrivés dans la petite ville de Colonial del Sacramento. Fondée en 1680 par les Portugais, c’est la plus vieille ville du pays. Alors oui, le quartier historique est assez sympa, avec le phare, les places, les rues pavées, le bord de mer,… On y prend plaisir à s’y balader et le temps semble s’y être arrêté en comparaison à Buenos Aires.

Cependant, bien que très jolie, cette ville ne mérite pas, selon nous, toutes les éloges que l’on peut entendre un peu partout. C’est beau mais 90 euros aller-retour par personne, ça fait cher la rue pavée !

Vu que notre bus, de la compagnie COT, pour Montevideo est à 17h30, on a le temps de manger dans un des nombreux restaurants de la place principale. Ce qui nous a le plus marqué, ce n’est pas ce qu’on a mangé, qui était bon mais sans plus, mais plutôt le serveur ! On a rarement vu un serveur aussi peu concerné par ce qu’il faisait ! Impossible de décrire tous ce qui nous a choqué au risque de faire un article de 50 pages 🙂 Bien sûr, le pourboire n’a même pas été une débat.

Cependant, ce qui était bien dans ce restaurant, c’est que si on payait par carte bancaire, on avait une réduction de 18% ! D’habitude, dans les autres pays d’Amérique du Sud, c’est tout l’inverse.

C’est après 3h de bus que l’on a rejoint ensuite la capitale, Montevideo. Bien que le bus était confortable, comme la plus part du temps en Amérique du Sud, le manque de courtoisie et de vie en communauté est affligeant. La dame, devant moi, avait tellement reculé son dossier que limite elle avait sa tête sur mes genoux et s’étonnait même de ne pouvoir reculer son siège davantage. Hé oui, je ne peux pas enlever mes jambes !! Et puis d’autres personnes qui bla bla bla bla au téléphone en écoutant les messages vocaux avec le haut parleur. Bref, à quel moment notre confort passe avant celui des autres ?

Une fois arrivé au terminal de bus Tres Cruces, il nous a fallu rejoindre notre hôtel, Circus Hotel Montevideo qui se trouve à …5km ! Heureusement, quelques bus locaux pouvaient nous déposer à proximité. Finalement, aujourd’hui, on aura passé plus de temps dans les transports qu’à visiter !

Jour 2 – Montevideo

Cette journée n’aura pas été tant propice à la visite que l’on espérait. Pourquoi ? On est dimanche et tout est fermé ou presque ! Visiter des rues désertes, en mode Walking Dead, n’est pas vraiment l’idéal. En plus, le temps n’est pas franchement au rendez-vous non plus (gris et quelques gouttes de pluie pas bien méchantes).

Alors oui, cela nous permet de voir certaines places (Plaza Independancia, Plaza de la Constitucion) et monuments (Puerta de la Cuidadel, Teatro Solis) sans personne autour. Mais pour tout le reste, c’est-à-dire le charme, la vie de la ville ou encore l’animation il faudra repasser. Et puis, dès que l’on s’éloigne de la rue principale, tous les immeubles sont pas mal délabrés.

Du coup, on a marché le long des différentes « Rambla » : Francia, Republica Argentina, Wilson et Gandhi. Une superbe balade longue d’environ 16km aller-retour. C’était top car on était tranquille, à longer la mer, et à regarder les nombreuses personnes qui courent le long de cette route.

Cette « petite » balade nous ayant ouvert l’appétit, on est allé au restaurant La Cocina de Pedro. Même si la comparaison avec Don Julio en Argentine n’est pas possible, la viande était plutôt bonne. Mais c’est surtout la purée qui était DIVINE !! OUAH un vrai régal ! La note aussi était extra : 56 euros ! On n’a pas bien fait attention au prix car on est encore habitué au pesos argentins. Gloups…

Finalement, on a bien fait de rentrer à l’hôtel ensuite car peu de temps après il s’est mis à pleuvoir non stop toute l’après-midi. Oui, ce n’était vraiment pas une journée propice à la visite.

Jour 3 – 4 – 5 – Punta del Este

Le beau temps est revenu ! Du coup, avant de prendre un bus de 2h pour Punta del Este, je suis allé faire une petite session running sur les Ramblas. C’était TOP ! Très agréable de courir sur le bord de mer sans carrefour ni autre voiture à éviter.

Ensuite bus, et nous voilà arrivés sous un grand soleil à Punta del Este ! On aura passé vraiment trois jours tran-quilles !!! Une alternance de plage et de balades dans le centre ville.

A la plage, on aura eu pas mal de vent les deux premiers jours, ce qui était assez pénible à la longue. Recevoir du sable dans la figure n’est jamais très agréable (bah oui, c’est bien connus, les français ne sont jamais contents). On est resté environ 2h par jour à profiter de la plage, mais pas de mer car elle était froide froide froide !! Aucune envie de nous forcer à aller dans l’eau. Et puis, vu qu’il faisait chaud mais pas trop, cela ne nous a pas plus dérangé. Un point positif tout de même, c’est qu’avec ce vent et l’eau froide, il n’y avait pas grand monde sur la plage, du coup on était tranquille 🙂

Mais ne croyez pas que l’on est resté à rien faire. Non non non non ! On s’est baladé également dans le centre ville, très sympa et très charmant. Le bord de mer nous a un peu fait penser à la Normandie (sans le soleil bien sûr… 🙂 ).

On est également aller vers la « pointe » pour aller voir le phare et l’église toute bleue ciel en face.

On fera également un tour du côté de « The Hand« , une main qui semble sortir de la terre. Endroit touristique par excellence ! Pour pouvoir prendre une photo sans trop de monde, il fallait y aller soit tôt le matin, à l’occasion d’une petite session running par exemple, soit au coucher du soleil. Voilà nos deux visites « culturelles« . En même temps, notre emploi du temps était très chargé… 🙂

Entre deux bronzettes, et deux visites, on s’est également un peu nourris bien sûr, mais cela n’était pas fameux du tout. Que ce soit le burger ou bien les ravioles, même combat : passable. Et entre deux repas, comme à son habitude, Ria n’a pas pu s’empêcher d’aller grignoter une glace ou deux. L’excuse, cette fois-ci, c’est qu’il faisait chaud.

J’en ai également profité pour faire une petite session running, comme à Montevideo, au bord de l’eau. Reposant et génial ! J’aurai pu courir toute la journée ! Et également me faire couper les cheveux ! Je n’ai pas trouvé de « boui-boui », donc je me suis rabattu sur un salon « normal ».

Notre séjour à Punta del Este a été un peu court, 2 jours et demi, mais cela nous a permis de bien nous reposer et de prendre quelques couleurs avant de revenir dans la grisaille française.

Jour 6 – Montevideo et Colonial

On a attaqué ce dernier jour en Uruguay par un super petit-déjeuner dans notre hôtel, Hotel America, idéalement placé dans le centre ville. Puis un bus pour rejoindre le terminal de bus avant de repartir vers la ville de Colonial del Sacramento. Notre dernier trajet en bus ! Il fallait bien en profiter un peu et apprécier ces trois longues heures 🙂 Du coup, Ria en a profité pour faire des « petites » provisions de sucre… On ne sait jamais, une hypoglycémie de sucre est si vite arrivée… 🙂 🙂 🙂

Avant de reprendre le ferry pour Buenos Aires, où on a encore eu une heure de retard, on a fait une dernière petite visite dans la vielle ville, et également un dernier restaurant.

Voilà qui clôture notre petit séjour reposant en Uruguay. Cela annonce également la fin de nos Aventures.

Il ne nous restera plus qu’une journée tranquille, sous la pluie, à Buenos Aires avant de prendre notre envol.

Juste le temps de faire les derniers achats de souvenirs (Gloups…) et d’aller au fameux café Tortini, qui était vraiment EXTRA ! Cela valait vraiment le coup de revenir et d’attendre 10min dehors notre tour.

La journée se terminant royalement avec de nouveau le restaurant Don Julio, toujours aussi SUCCULENT ! L’attente de 50min était également succulente…

On ne pouvait pas terminer ce tour du monde sans un dernier long trajet. 15h de vol pour rejoindre Madrid, enchaîner avec 3h d’escale et enfin terminer par 2h d’avion pour atterrir à PARIS !!

Les infos / astuces de Ria

  • Transport
    • Ferry de Buenos Aires à Colonia del Sacramento : aller 2991 ARS soit 44.45 euros et le retour 2955 ARS soit 45 euros
    • Bus de Colonia del Sacramento à Montevideo, toutes les heures et il n’y a pas besoin de réserver longtemps à l’avance. Il y a trois compagnies qui assure le trajet COT, TURIL et DAC. Nous avons pris COT 3h de trajet 424 UYU
    • Bus du terminal Tres Cruces au centre 55 UYU par personne avec le bus 7a qui se prend au croisement de avenida goes et acevedo diaz. Meilleure option, le bus ca1 qui se prend à l’entrée du terminal sur le boulevard general artigas ou se trouve le mac donald et la statue du general rivera sur maps.me. Le bus dépose sur l’avenida 18 julio et est bien moins cher 27 UYU. Il faut payer au conducteur
    • Bus de Montevideo à Punta del Este, 2 compagnies COT et COPSA, Plusieurs bus dans la journée. 338 UYU par personne pour 2h de trajet. Il y a le wifi qui fonctionne bien dans le bus. Pas de réservation en avance car il y a pas mal de bus. Nous avons testé COPSA qui est plus confortable que COT. Les bus partent et arrivent à l’heure. Le terminal de bus de Punta del Este est dans le centre ville
    • Bus de Punta del Este à Montevideo avec COPSA à 344 UYU acheté au terminal de bus. 2h de trajet avec wifi
    • Bus de Montevideo à Colonia del Sacramento avec COT 3h de trajet 424 UYU avec wifi
  • Logements
    • Montevideo
      • Circus hostel&hotel montevideo, chambre double confortable et nettoyée tous les jours. Seul problème, les climatisations au-dessus de certaines chambres, ce qui fait un bruit permanent. Prix 932 UYU soit 22 euros. Bien placé dans la vieille ville. Le bus pour le terminal Tres Cruces est à côté
      • Hotel America, chambre double avec salle de bain privative dans le centre ville bien situé. 1530 UYU avec petit-déjeuner inclus c’est un buffet il y a du choix
    • Punta del Este
      • Hôtel dollar, chambre double avec salle de bain privative 1413 UYU la nuit. Lit un peu dur mais au calme et proche de la plage, 3 min à pied, et du centre ville , 5min. Le petit-déjeuner est inclus et est assez copieux
  • Restaurants
    • Colonial del Sacramento
      • Pulperia de los faroles, pas très bon puis le serveur n’était pas du tout aimable. Par ailleurs, en payant par carte bancaire il y a une réduction de 18%
      • Drugstore les plats sont bon et le prix correct
    • Montevideo
      • Cocina de Pedro, la purée est très bonne et la viande pas exceptionnelle. La mousse au dulce et lecce et celle au chocolat est bonne. Prix un peu élevé
      • Alvarez sur la rue piétonne perez castellano près du restaurant la fonda. Les pizzas sont en rectangles et assez bonnes et copieuses. Une pour deux est suffisante. Prix correct
    • Punta del Este
      • Capi bar, les frites étaient bonnes et le burger basic. Le jus d’orange n’était pas bon avec pas mal d’eau. Prix correct
      • Bubbly, il fait l’angle sur la rue commerçante avenida juan gorlero avant de tourner pour le restaurant el tonel. Les gnocchis aux 4 fromages sont moyennes, plus de lait que de fromages
      • Glace freddo, la framboise est très bonne et le dulce e lecce tentacion aussi, le citron également

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :