4 jours à Tokyo, partie 1

Après un vol Hanoï Tokyo, que l’on a failli ne pas prendre à cause d’un problème informatique sur Japan Airlines, où on n’a dû attendre 2h30 pour avoir nos billets , nous voilà arrivé au Japon!!! On a tout de même vraiment eu peur de ne pas pouvoir prendre ce vol, car notre visa pour le Vietnam se terminait le jour même…

Jour 1 – Quartier Shinjuku

Une fois le trajet en bus terminé , environ une heure et demi entre l’aéroport de Narita et la gare centrale de Tokyo, on est de suite conquis par cette ville ! La légende, qui veut que tout soit propre au Japon, est vraie. C’est dingue ! On a réellement l’impression que la ville a été construite il y a deux mois et que tout est encore parfait.

Vu le prix plus que faramineux des chambres doubles à Tokyo, environ 100 euros la nuit minimum, on avait opté pour un dortoir dans le quartier de Toshima. Une fois les affaires déposées, on part à la conquête de la ville ! Direction Shinjuku qui est à 6km à pied. Le faire à pied, plutôt qu’en métro, nous permet de découvrir les petites rues, quartiers résidentiels et des petits parcs très sympas, comme le parc Hakone, et son point de vue, entouré de cerisiers. A première vue, c’est très calme. Aucune voiture ou presque, pas de bruit. Moi qui pensais que Tokyo était une immense boîte de nuit.

Shinjuku, qui est l’un des quartiers les plus animés, est très sympa et assez calme en journée. Beaucoup de rues piétonnes, des magasins, restaurants,… Cela ressemble un peut à Châtelet mais en plus grand et propre :-).

Notre premier repas, on l’a pris dans la minuscule ruelle de Omoide-yokocho, où il y avait pleins de petits restaurants. On a essayé un Yakisoba (nouilles sautées avec du gingembre). Un mot : délicieux ! Par contre le prix aussi est délicieux : 20 euros pour deux. Cela nous change du Vietnam

Direction ensuite l’observatoire de Tokyo. C’est cool c’est gratuit, donc il y a du monde, mais la vue est superbe au coucher du soleil, et voir au loin le fameux Mont Fuji.

Retour ensuite à Shinjuku, vous vous souvenez le quartier calme ? Bah là, c’est tout le contraire ! La rue Kabukicho est blindée de monde, des spots publicitaires à foison sur les immeubles, de la musique partout. A causes des enseignes mega lumineuses, on a même des fois l’impression qu’il fait jour en pleine nuit. A ce moment, on prend vraiment conscience de ce que peut être la folie de Tokyo.

Jour 2 – Quartier Bunkyo

Visite d’un quartier beaucoup plus calme que Shinjuku. Au programme, la rue commerçante de Jizo-Dori, dans laquelle il y a une statue où les japonais versent de l’eau dessus avant de l’essuyer. Il paraît que ça porte chance…

Ensuite place au Rikugi-en Garden. Ce parc est vraiment très beau, avec un magnifique point de vue ! On a adoré !! Extrêmement reposant et loin du bruit.

On a enchaîné avec le temple Nezu-jinja Shrine, où il y avait une allée de Tori (sorte de porte rouge). Puis on a terminé avec la rue Yanaka, qui a vraiment un charme particulier. Dans les alentours, il y a pleins de petits temples mais malheureusement ils sont fermés.

On est ensuite allé faire un tour au parc Ueno, qui était Blindé de monde ! On a pu tout de même profiter d’un spectacle d’acrobates. Cependant, pour la photo du parc avec les cerisiers en fleurs on repassera…

La journée s’est terminée en allant voir un entraînement de judo au Kudokan Judo Institute. C’était sympa mais on y est allé un peu tôt, car c’était l’entraînement des enfants et ce n’était pas aussi bien qu’on l’espérait. Sûrement les futurs finalistes des JO 2020 et 2024 (derrière notre Teddy Riner national bien sûr).

Pour rentrer, on prendra le métro japonais. C’est vraiment une aventure à part entière ! De long long long couloirs et même des indications pour savoir où marcher ! Ils sont dingues ces japonais 🙂

Jour 3 – Quartier Ikebukuro et Tokyo Dome

On a fait uniquement que quelques rues mais du peu qu’on a vu ce quartier avait l’air assez animé, surtout le soir à priori.

On a tout de même fait le Sunshine City, qui est un immense centre commercial. Ria en a profité pour faire ses premiers achats. La caisse était trop high tech !! Tu mets tes articles dans un coffre, sans les scanner, et ça te dit le prix à payer ! Tu payes ensuite pour récupérer tes articles. Bonjour l’innovation !!!!

Ensuite direction le très sympa Gokokuji Temple, où il y avait un cerisier qui pleure et de beaux temples.

Et également le très fleuri Kitanomaru Park.

On est ensuite retourné à l’hôtel pour prendre nos affaires et rejoindre notre autre hôtel, le Nine Hours Hostel, qui est en fait un hôtel à capsules ! Étage différent pour les hommes et les femmes. On a l’impression d’être un cosmonaute ou bien d’être en prison, c’est au choix :-).

En sortant, on a fait un petit tour dans les alentours pour trouver un restaurant où Ria a pu ENFIN goûter aux sushis ! Ils étaient méga bon !

On a fini la journée aux alentours de l’immense Tokyo Dome ! Super beau ! Et on a de la chance car il y avait un match de Baseball ce jour là : Giants de Tokyo vs Tiger de Osaka! On n’a pas raté cette occasion, une première pour nous deux, surtout vu le prix de la place : 10 euros, par contre on est debout :-).

C’était juste magique, avec 4 homerun, dont deux de la star de l’équipe locale Sakamoto. Des chants pour encourager les joueurs et une ambiance vraiment festive (tout à l’opposé de nos match de foot…). Un super souvenir !!

Pour fêter cette belle victoire, on mangera dans un petit « boui-boui« .

Jour 4 – Quartier Taito

Direction le nord-est pour aller dans le quartier de Taito. On est passé dans la rue dédiée aux restaurants et ustensiles de cuisine, Kappabashi kitchen street, avec une énorme tête de cuisto en haut d’un immeuble. On ne peut pas la rater ! On y trouve de tout !

On a déambulé dans les rues pour atteindre finalement le quartier de Asakusa. Et là, le CHOC. Un monde incroyable !! Pourtant on est vendredi, on ne comprend pas ! On n’imagine même pas ce que cela doit être pendant la Golden week… 

On a beaucoup de mal à avancer c’est dingue ! Par contre les rues sont hyper sympas, avec des restaurants et petits magasins partout. On arrive tout de même à se faufiler pour atteindre la rue principale qui mène au temple Senso-ji, qui est vraiment très beau.

L’après-midi, on a quitté avec beaucoup de regret toute cette foule, pour rejoindre la rivière Sumida, pour avoir une vue sur la SkyTree, tour de radiodiffusion haute de 634m, et également sur l’énorme espèce de crotte d’or, qui est en fait le quartier général du vendeur de bière Asahi. C’est tellement moche 🙂

Le soir, on mangera dans une sorte de « cantine publique« , où il y a des plats bons et pas cher qui sont proposés. On ne peut pas toujours manger dans les restaurants de luxe ! 🙂

Voilà qui clos le premier chapitre à Tokyo. On y reviendra dans quelques jours. Demain, on prend le fameux Shinkansen direction Osaka ! Et pour pouvoir le prendre, il a fallu qu’on aille activer notre laisser-passer : le Japan Rail Pass !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :