3 jours aux alentours de Pucon

Après notre court séjour dans le chaos de Valparaiso, on a pris un bus de nuit en direction de Pucon, dans le sud du Chili. En choisissant la compagnie Turbus, on a fait le bon choix ! Le bus le plus confortable que l’on ait jamais eu ! Un siège inclinable à 180 degrés, couverture, oreiller, tv, siège isolé,… Bref le siège Premium Plus Plus Plus.

Cependant, c’est toujours le même problème avec les bus. Quand on veut arriver en retard, il est à l’heure et quand on veut arriver à l’heure il est en retard. C’est donc à 5h du matin que l’on débarquera dans cette petite ville, qui aux premiers abord, à l’air charmante avec toutes ces maisons en bois. On patientera devant l’hôtel Graciela en attendant 6h pour que le réceptionniste nous ouvre et nous donne gentiment la chambre.

Jour 1 – Sources d’eau chaude Los Pozones

Après un petit dodo, où je ne sais pas si je suis plus fatigué ou reposé, on va se promener en ville. Comme aperçu la veille, c’est très charmant et ressemble à des villes de montagnes proches des stations de ski.

On s’arrêtera à l’office de tourisme, et également au bureau CONAF, pour avoir des informations sur les randonnées du Parc national Conquillo. Bah, on n’a pas trop de chance, il n’y a qu’un sentier ouvert, les autres sont fermés à cause de la neige. Et vu qu’il faut 2h30 pour y aller, 2h30 pour revenir et que la randonnée fait environ 3h aller-retour, on se dit que cela fait beaucoup de transports pour si peu de randonnée. Dommage, cela avait l’air sympa. On prendra également des informations sur le Parc Huerquehue, que l’on fera sûrement car il est beaucoup plus accessible, et également sur les termes et sources d’eau chaude qui sont très connues ici.

Les termes seront d’ailleurs notre destination pour l’après-midi. Environ une heure de bus plus tard, nous voilà arrivés au termes Los Pozones. Il y a plusieurs stations de termes sur la route mais on a choisi celle-là grâce aux recherches de Ria. Apparemment l’une des meilleures qualité / prix (8000 pesos /personne).

Il y a 6 bassins, allant de 32 degrés à 48 degrés. Peu de monde, on est content, on avait un peu peur que ce soit blindé. Les bassins se situent dans une vallée, juste à côté d’une rivière, Rio Liucura. Fini le désert aride du nord du Chili, place aux forêts à perte de vue.

Sur les 6 bassins, il n’y en que deux qui sont vraiment très chaud, le troisième et le dernier. C’est d’ailleurs difficile d’y rester plus de 5min. Les autres sont chauds mais largement supportables. C’est en tout cas hyper relaxant et reposant. Quand il fallait changer de bassin, on avait les jambes toutes ramollo :-).

Le dernier bassin était vraiment bien car, pour une raison inconnue, il y avait par endroit des petits courant d’eau froide, qui faisait un bien fou ! D’ailleurs pour vraiment bien se rafraîchir après un bassin chaud, il y avait trois options. La douche hyper froide, sympa mais un peu violente, le bassin d’eau froide, qui était mega appréciable après quelques minutes, et enfin pour les « sang-chaud » la rivière ! C’était un peu comme mettre les jambes dans un bac de glace, ça brûlait tellement c’était froid !

On est bien resté 2h avant de partir… Enfin, c’est ce qu’on croyait car les horaires du bus n’étaient pas bonnes et on a dû attendre plus d’une heure à l’arrêt de bus. Gloups.

Le soir, on est allé manger au restaurant Fiorentini. Un très bon plat de gnocchi pour Ria et un bon saumon pour moi. Par  contre, c’était un peu cher, va falloir qu’on se calme un peu sur les restaurants de « luxe ».

Jour 2 – Parc National Huerquehue

Les thermes ont du nous faire dû bien car on a super bien dormi ! Une petite sortie running pour garder la forme, suivi d’un bon petit-déjeuner, et nous voilà partis pour le Parc national Huerquehue ! Oui, effectivement le nom est imprononçable 🙂

Le bus est plein et tout le monde se rend dans le parc pour faire la randonnée. Après avoir payé l’entrée et s’être enregistré, on partira au compte goutte. C’est un peu comme dans Battle Royale, il ne devra en rester qu’un ! 🙂 🙂

Une seule randonnée ouverte, Los Lagos. Il faut compter 5h aller-retour. Le temps est couvert mais il ne fait pas froid et on a même le droit à quelques éclaircies. Il n’y a qu’un seul bus retour qui passe à 17h pour revenir à Pucon, donc on a largement le temps !

Nous voilà donc partis et le moins que l’on puisse dire c’est que ça monte ! Ce n’est pas pentu mais une montée continue à travers la forêt. Des racines, de la boue et de la neige, c’est le combo parfait ! Malgré ce chemin pas forcément toujours facile, car glissant, ce n’est paradoxalement pas une balade déplaisante. Sûrement parce que le chemin est facile à suivre et qu’il y a régulièrement des panneaux… Le Trek de El Choro si tu nous entends…

On passera devant deux cascades : Nido de Aguila, vraiment très très impressionnante, et Cascada Trufulco, un cran légèrement en dessous.

Cette randonnée est l’occasion de voir plusieurs lacs. Le lac Tinquilo, qui est le plus grand, le lac Toro et le lac Verde, qui sont bien mais sans plus, et enfin le lac Chico, qui était notre préféré ! Une eau légèrement verte et bleue et les montages enneigées derrière. Cependant, on regrettera le peu de points de vue qu’il y a sur la randonnée.

Une fois arrivé au lac Verde, après environ 7km, on a mangé notre excellentissime pain de mie / saucisson. On voulait initialement aller jusqu’au Mirador Villarrica, mais il était encore à 4km plus loin. On se dit que c’est un peu chaud chaud pour ensuite revenir prendre le bus. En plus, pour rejoindre le chemin, il fallait faire un peu d’équilibre et sauter de rochers en rochers. L’histoire retiendra que Ria n’a pas fait ce trajet et que c’est à cause d’elle si on n’est pas allée plus loin… 🙂

Du coup, il ne nous reste plus qu’à faire demi-tour, en prennnnnant notre temmmmps. Il est 13h30 et on a 2h de marche pour revenir à l’entrée du parc et le bus est toujours à 17h.

Mine de rien, le chemin ne sera pas si facile car on ne fait quasiment que de descendre, et avec la boue et la neige, on ne sera pas passé loin à plusieurs reprises de la gamelle. Je guettait tout de même une éventuelle glissade de Ria mais malheureusement sans succès. On aura tout de même la chance de voir un troupeau de vaches qui traversa la rivière (mais aucune vache n’a glissée…).

S’en suivi une longuuue attente… Puis une heure de bus plus tard, nous revoilà dans le centre ville. Pour nous récompenser de tous nos efforts, on ira manger un bon burger chez Raices 🙂

Jour 3 – Repos

Une journée plutôt tranquille… Dommage, car avec le super temps qu’il fait on aurait pu faire plein de choses ! 😦 De la pluie toute la journée. Une ressemblance avec la Bretagne n’est pas à exclure…

Du coup, après un bon petit chocolat chaud au Cafe de la P, on est allé manger chez Trawen. Et je dois dire que les gnocchis au fromage de chèvre étaient vraiment très très bonnes ! Comme des lasagnes mais avec des gnocchis.

Vers 15h30, on file au terminal pour prendre notre bus vers Puerto Varas… Enfin, c’est ce que l’on croyait. Pas de bus cet après-midi à cause d’un couvre-feu à Puerto Varas. Non mais sérieux ?!?! Du coup, on change nos tickets pour le lendemain matin, avec les dernières places qu’il reste…

Vu le temps qu’il y avait dehors, on n’avait pas trop envie de sortir, et on est resté à l’hôtel. C’est sous cette grisaille que le lendemain matin, on a enfin pu prendre notre bus pour notre prochaine destination : Puerto Varas !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :