8 jours dans le Centre Rouge

Après un repos bien mérité à Darwin, qui suivait 48 jours de 4×4 de Perth à Darwin, nous voilà maintenant dans le centre de l’Australie, pour y découvrir Alice Springs et surtout Uluru et Kings Canyon.

Jour 1 – Alice Springs

Le réveil à 4h du matin, pour prendre l’avion de 7h  vers Alice Springs, a bien piqué. Environ 2h plus tard, et une bonne sieste, nous voilà au centre de l’Australie !

Première étape : rejoindre le dépôt Britz, où on a loué un VAN pour 9 jours. On avait le choix entre un taxi à 53AUD ou le bus shuttle, qui nous dépose devant, à 34AUD. On n’a pas hésité longtemps… 🙂

Vous vous souvenez à Perth, à l’agence Britz, où notre cerveau était parti en vrille à cause de l’assurance ? Bah bis-repetita ! On s’est cependant moins pris la tête car l’assurance n’était « que » de 400AUD en plus. Le prix une nouvelle fois de la tranquillité.

Cette fois-ci plus de tente à installer ! On dormira au chaud tous les soirs ! Un lit, une cuisinette, un frigo et un évier : que demande le peuple ?  🙂

C’est donc dans notre nouveau bolide, prénommé Alice par Ria, qu’on va au supermarché. Et heureusement qu’on n’a pas fait les mêmes grosses courses qu’à Perth car il n’y a pas beaucoup de rangements ! Quelques tiroirs et c’est tout !

On avait prévu d’aller directement à Uluru mais on a eu un contre temps. En effet, depuis quelques jours, Ria a une infection sur la joue, du coup on va à la clinique pour prendre un rendez-vous pour le lendemain. Cela ne semble pas très grave mais on n’est jamais trop prudent.

Vu qu’on a le temps maintenant, on en profite pour faire un petit tour dans le centre ville et dans les boutiques à souvenirs (et oui on continue… 🙂 ).

Le soir, on dormira dans le camping « gratuit » de Blatherskite Park. On fait à manger et on installe notre lit… Enfin on essaye !! Impossible de trouver les planches qui sont à mettre entre les deux banquettes ! Du coup, on a dormi sur les banquettes avec la couette de travers et un espace vide au milieu… Ça annonce une bonne nuit…

Jour 2 – MacDonnell Range National Park

Après une « excellente » nuit comme on les adore, on quitte notre camping « gratuit » pour une intense journée. En effet, on a prévu d’aller à Redbank Gorge, à 160km, puis revenir en passant par Glen Helen Gorge et Ormiston Gorge. Et on doit être rentré à 14h50 pour le rendez-vous de Ria avec le médecin. Speed….

On a donc commencé par Redbank Gorge, où on a du faire 6km de piste pour arriver. Avec notre VAN, on était pas très rassuré…

C’était pas mal. Pas extra mais pas mal. On a emprunté le chemin, moitié sentier moitié cailloux/rochers, pour arriver à la gorge, qui était belle mais pas grandiose. En plus l’eau était un peu stagnante, donc ça ne donnait vraiment pas envie d’y aller faire trempette. Et puis, il y avait, une fois n’est pas coutume, beaucoup trop de mouches pour nous.

On enchaîne ensuite par Glen Helen Gorge. Moue… Sympa aussi mais pas un coup de cœur non plus.

Par contre, Ormiston Gorge était vraiment extra !

La randonnée à flanc de montagne c’était top ! Ça nous a rappelé des bons souvenirs du Népal. Et la vue du lookout, Ghost Gum, était fabuleuse également. Mais comme à Redbank Gorge, l’eau stagnante ne nous attirait vraiment pas ! Dommage car il y avait une petite plage.

Voilà, maintenant chemin du retour et on n’est pas en avance ! Du coup, on roule un peu plus vite mais on n’est pas tellement rassuré par la stabilité du véhicule non plus. Donc vite mais avec prudence 🙂 Mais difficile de regarder la route quand le paysage est si beau 🙂

Le verdict du docteur est sans appel : un antibiotique et une compresse d’eau chaude pour détendre la peau et faire sortir le pue. Plus de peur que de mal et Ria est à moitié rassurée.

On va, non pas prendre, mais attendre les médicaments à la pharmacie. Non mais la blague, on a jamais vu ça ! On donne l’ordonnance et on nous dit gentiment d’attendre environ 25min ! Bon ok, on attend, ils ont peut-être besoin de préparer les médicaments On attend encore. Au bout de 30min, on nous apporte la boîte de médicaments. « Euh c’est tout ?!! » 30min pour juste prendre une boîte dans un tiroir ?!?!?!

On file ensuite, direction le sud, et rouler tant qu’il fait encore un peu jour pour arriver sur une aire de repos qui était blindé à craquer ! On a juste trouvé une petite place entre deux caravanes. (Oui oui notre VAN est bien le petit au milieu 🙂 ).

Jour 3 – Trajet jusqu’à Uluru

Une bonne journée de voiture comme on les aime. 400km pour rejoindre Ayers Rock Campground.

Le paysage qui s’offrait à nous était le seul divertissement. Le désert à droite et à gauche. Je m’en fiche, moi j’adore ça ! Un petit arrêt dans un camping pour remplir le réservoir d’eau du VAN. Même si l’eau n’est pas potable, au moins on pourra faire la vaisselle.

140km avant notre arrivée, on aperçoit sur notre gauche un immense rocher. Uluru ? On peut le voir d’ici déjà ?! Non, finalement ce n’est « que » le Mont Conner. Tout aussi incroyable !

Vers 14h, on arrive enfin au camping. Mais, c’est une vraie ville en fait ici ?!?! Il y a tout : supermarché, poste, boutiques, hôtels, un resort, station essence,… On capte même la 4G ! C’est ouf ! Moi qui croyais qu’on serait dans le désert le plus total, isolé du monde, c’est raté.

Pour avoir notre emplacement dans le camping , on a bien dû faire la queue au moins 50min à la réception ! C’est dingue le monde qu’il y a ici.

Bon, maintenant que tout est en ordre, on va voir Ayers Rock ! Il est vraiment très impressionnant ! Un peu rougeâtre. C’est dingue tout de même de voir un rocher si immense au milieu du désert. Je ne vois que deux explications possibles. Soit c’est un objet d’origine extraterrestre, mais peu probable. Soit, beaucoup plus évident, HULK s’est beaucoup énervé et a balancé ce rocher. Je ne vois pas d’autre explication. Et ceux qui pensent qu’il y a des centaines de millions d’années, le centre de l’Australie était recouvert d’eau, et que c’est à cause de l’eau et du sable que ce rocher s’est formé, se trompent sûrement…

Au pied de la montagne, il y a plusieurs panneaux indiquant qu’il ne faut pas monter. Tous ceux qui font l’ascension ne doivent sûrement pas savoir lire. Je dois dire que c’est vraiment une situation incongrue. C’est interdit mais il y a une rambarde pour monter.

Petite aparté d’histoire. Ce site est historiquement un lieu sacré pour la tribu aborigène, Anangu. C’était un lieu de culte où ils  priaient et y faisaient des cérémonies. Du coup, gravir Uluru était hautement prohibé. Depuis des générations, ils prenaient soin du rocher, des animaux, des plantes et des terres environnantes. Cependant, en 1958, Uluru est devenu un parc national, ce qui annula les responsabilités des Anangu sur les terres. Ce n’est que le 26 octobre 1985, après presque 30 ans de procédures, que le gouvernement accepta que Uluru soit la possession du peuple aborigène. Ils pourront en prendre soin, en compagnie des Piranpa, les gens non-aborigènes. En contre partie, le site sera loué à « Parks Australia » pour une durée de 99 ans.

Les aborigènes se sont battus pendant des décennies pour ce site, la moindre des choses à faire est de respecter ce lieu et de ne pas y monter. De toute façon, cela ne sera bientôt plus possible. En effet, le 26 octobre 2019, la montée sera formellement interdite par la loi et répréhensible de 400€ d’amende.

Avec cette interdiction officielle qui arrive, tous les gens « non censés » viennent ici pour escalader le rocher. Ce qu’il ne faut pas oublier non plus, c’est que 35 personnes sont mortes en voulant gravir le mont. C’est pas rien bordel !! L’ascension, malgré la rambarde, est très dangereuse.

La vue doit être absolument merveilleuse d’en haut. Aucun doute là-dessus. Mais le respect des traditions et la sécurité sont bien plus importantes. Et franchement, je dormirai pas moins bien sans avoir été en haut.

Pour le coucher du soleil, on est allé au très touristique point de vue « Sunset View« . Et c’est vraiment grandiose. Que dis-je, Fabuleux ! Mais non, INOUBLIABLE !! Le rocher est plutôt pâle et d’un coup, il devient rouge vif ! Tellement beau de terminer la soirée sur cette image.

Jour 4 – Uluru et Mont Olgas

Ce matin, on a assisté, sans doute, au plus beau lever de soleil qu’on ait vu depuis le début de notre tour du monde. Les couleurs étaient INCROYABLES ! Du bleu, du jaune, du orange, du rouge, du rose… Majestueux !!!

On a ensuite fait la randonnée « Base Walk« , qui fait le tour du rocher. 10km à marcher autour de Uluru, c’était top ! De près, on peut voir beaucoup de cavités, des petites grottes et des peintures aborigènes. Certaines formes sont vraiment bizarres, comme celle là qui fait penser à un cerveau humain. Non ?

Vu le nombre impressionnant de voitures qu’il y avait sur le parking, on pensait que le sentier serait blindé. Bizarrement, il n’y a pas tant de monde que ça sur la marche. Ils sont sûrement tous en train d’escalader Ayers Rock…. 😦 On croise quelques « fainéants » tout de même, à faire le tour en 2 roues. Personnellement, je ne vois pas l’intérêt…

Après cette marche intéressante, on est allé faire un tour au centre culturel, qui était vraiment EXTRA !! Il y a pleins d’informations (photos, vidéos) sur les aborigènes, sur comment ils prennent soin des terres et sur la période de lutte pour récupérer leurs droits sur Uluru. Une vraie mine d’or !

Une fois ce moment d’enseignement terminé, on a roulé en direction de Kata Tjuta, alias Mont Olgas. Et LA ça envoi du pâté ! Déjà les montagnes que l’on voit 50km avant d’arriver sont impressionnantes.

Mais la randonnée de 7.5kmOUCH !! L’une des meilleures qu’on ait faite. Marcher dans le canyon et voir ces dômes aux formes arrondies c’est génial !

Une légère ressemblance avec Purnululu. Il semblerait que cela soit à cause des pluies, du vent et de l’érosion. Avant c’était plat, et avec le temps c’est devenu rond. Incroyable non ?

Pour terminer la soirée, on est retourné voir le coucher de soleil, mais le ciel était nuageux donc Ayers Rock avait une couleur bien pâle. Sur la route on le voyait au loin et il était…violet! Si si je vous jure, violet clair ! J’y croyais pas mes yeux. Dingue quand même ! On est retourné au fameux « Sunset view » mais avec ce temps, on allait partir quand tout à coup … La pierre est devenue rouge vif ! Pendant quelques secondes seulement mais quel bonheur de voir ça ! Ce rocher change tellement de couleur c’est impressionnant ! Voilà qui clôture une belle journée 🙂

Jour 5 – Route vers Kings Canyon

Ce matin, on a encore assisté à un magnifique lever de soleil. Tellement beau à voir et tellement éphémère.

Mais qu’est-ce qu’il y a comme monde au « péage » d’entrée dans le parc, c’est dingue ! Il est 6h du matin et il y a un bouchon.

Vu que c’est une journée voiture aujourd’hui, pour rejoindre Kings Canyon, j’en profite pour faire une petite sortie running autour du rocher. Qui peut dire qu’il a un jour couru autour de Uluru ? Vraiment génial, même si j’ai préféré la sortie à Karijini, qui était d’un autre monde.

Après une douche rapide au camping, et un tour dans le « centre ville » pour faire quelques boutiques à souvenirs, on est incorrigible, et on a pris la voiture pour une « bloody long way » jusqu’à Kings Canyon.

Un dernier au revoir dans le rétroviseur à notre copain :-).

Mais bon, conduire avec ce paysage, c’est pas une torture, c’est plutôt un privilège ! J’ai pas du dépasser les 80km/h. D’une part, parce qu’on consomme moins d’essence, et d’autres part ça permet de profiter du paysage fabuleux.

On s’est finalement arrêté à un camping gratuit à environ 100km de Kings Canyon, car après il n’y en avait plus.

Jour 6 – Kings Canyon

Les nuits en VAN sont quand même confortables :-). On dort plutôt bien et on se réveil tard, 7h30 :-).

Avant de rejoindre Kings Canyon, on a fait une halte à Kathleen Gorge. Une petite marche sympa, pas extra non plus, mais qui permet de se dégourdir un peu les jambes.

Ensuite, on attaque le gros morceau : Kings Canyon ! Et CA c’est juste OUAHHHH !! Absolument INCROYABLE !! L’une des meilleures randonnées qu’on ait faite ! (Mais bon en même temps à chaque fois je dis ça 🙂 ).

A peine arrivé, il y a un préau avec une télévision où il y a un documentaire sur Kings Canyon et sur les règles de sécurité (chaleur, hydratation,…). Et, perdu au milieu de nul part, il y a une borne WIFI ! Non mais incroyable ! Décidément la technologie est partout !

Avant de profiter du point de vue absolument MAGISTRAL, il faut d’abord monter et marcher entre d’énormes rochers.

La vue en haut est sublime, avec le désert en toile de fond. On a bien du rester 30min assis au point de vue tellement c’était dingue.

On avait le choix entre la Kings Canyon Rim Walk, boucle de 6km, ou bien la plus petite, de 4.5km aller/retour, qui emprunte une partie de la boucle. Bien sûr, on a pris la plus grande 🙂

Après en avoir pris plein les yeux, on s’est dirigé tranquillement vers le camping au nord. Tout à coup, à 13km, on arrive sur du « Gravel Road« . Ah bah non ça va pas le faire là, pas 13km avec ce VAN, il va tomber en ruine avant qu’on arrive. Du coup, on change nos plans. On avait initialement prévu de faire un bout de la Giles Walk et de partir ensuite, mais à moins de dormir dans un camping à 45AUD, ça va pas être possible.

Du coup, on retourne au camping de la veille, à 100km, et demain on prendra la route pour rejoindre West MacDonnell.

Jour 7 – Route vers West MacDonnell

Une journée vraiment tranquille, comme on les aime. Un réveil une nouvelle fois tardif et on prend la route. C’est une autre « bloody long way« . 500km à 80km/h. Cela peut paraître long. Mais ce fut un réel plaisir de conduire dans le désert et regarder le paysage.

On encourage vivement tous ceux qui prennent la route à conduire doucement pour profiter un maximum.

Quelques pauses pour manger et mettre de l’essence. 2.03AUD le litre ! Autrement dit ça pique grave ! Ça change du 1.49/L de Alice Springs.

On est tout de même bien content d’arriver pas trop tard pour prendre un petit apéro avec vue panoramique. La classe non ? 🙂

S’en suivra une petite sortie running pour se dégourdir les jambes et une nuit sous un beau ciel étoilé.

Jour 8 – West MacDonnell

Dernière journée de randonnée dans le Centre Rouge ! Après un petit déjeuner, on commence par Ocre Pits, situé à 110km de Alice Springs.

La roche est de plusieurs couleurs, c’est très impressionnant. Ce site était très important pour les aborigènes car ils utilisaient les couleurs de la roche pour soit de la médecine soit de la magie.

En allant un peu plus loin, on voit la randonnée de Ananca de 8km aller /retour. Bon, vu qu’on a le temps on y va.

Et bien cela a été une superbe surprise !! Le sentier nous a vraiment rappelé de bons souvenirs du Népal. Et la vue sur la chaîne de montagne est sublime aussi. 2h merveilleuses.

Par contre, comme on peut le voir sur les photos, il n’y a pas beaucoup d’ombre… On avait MEGA CHAUD !

S’en est suivi « Serpentine Gorge« , avec un point de vue vraiment beau aussi.

Ellery Creek big hole, sympa mais l’eau était trop stagnante pour nous.

Pour terminer la journée, Dolomite Walk et Simpson Gap, petites mais avec du charme.

Il a fait assez chaud aujourd’hui, et vu que c’était notre dernier jour, on allait pas faire des courses pour acheter de l’eau. 5.50AUD la bouteille !! Non mais ils sont tombés sur la tête ! C’est de la potion magique ?!?! Du coup, on a fait bouillir de l’eau, qu’on a ensuite mis au frigo. Le goût était particulièrement… Dégueulasse ! Mais bon, on fait avec :-).

On a passé notre dernière nuit au premier camping « gratuit » qu’on avait fait le premier jour.

Ce fut réellement un plaisir de faire ce voyage dans le centre de l’Australie. 6 ou 7 jours auraient pu suffire mais cela nous a permis de prendre notre temps. A chaque fois, on croit qu’on a jamais vu un aussi beau paysage et d’un coup on voit quelque chose encore plus beau ! Et c’est comme ça à chaque fois en Australie… 

Demain, on rendra notre « Alice » et on prendra un avion pour aller sur la côte Est, et plus particulièrement à Brisbane.

Un commentaire sur “8 jours dans le Centre Rouge

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :