10 jours aux Iles Cook

Après notre séjour de 2 mois et demi en Australie, il est maintenant temps de partir pour une destination plus « paradisiaque« . Le voyage de Sydney à Rarotonga n’aura pas été de tout repos. Départ le 10 août vers 13h30, avec 2h50 de retard, pour 3h de vol pour faire escale à Auckland, où on aura failli embarquer sans nos bagages à cause d’un problème informatique. Gloups. Puis encore 3h30, dans un avion avec très peu d’espace pour les jambes, pour rallier Rarotonga. C’est à 1h du matin, le 10 août, qu’on a atterri. Oui oui, on est bien arrivé avant d’être parti… 🙂 🙂 La magie des fuseaux horaires et de la ligne de jour.
On ne vous raconte pas la galère pour réserver un Airbnb à l’avance sans se tromper de date 🙂

C’est donc à 1h du matin que l’on fait connaissance avec l’aéroport animé de Rarotonga. C’est dingue de voir un type qui joue de la guitare pour les nouveaux arrivant à cette heure-là ! Nos hôtes, Odette et Joe, sont venus très gentiment nous chercher.

Jour 1 – Welcome to Rarotonga

On n’a pas beaucoup dormi, c’est le moins que l’on puisse dire. Réveil à 8h30 car aujourd’hui, samedi, c’est le jour du marché dans le centre ville. De 8h à 12h, et apparemment c’est sympa. Mais avant d’y aller, Odette nous avait préparé un mega petit-déjeuner, que l’on ne pouvait pas refuser… 🙂

On enfourche ensuite nos super VTT, prêtés par nos hôtes, et on file tout droit à 9km au nord vers le marché.

Je pensais à un petit marché avec quelques exposants… Bah pas du tout ! Il y en a au moins une centaine !

Et il y a aussi un spectacle de danse, c’est super sympa !

Ça, c’était avant qu’une longuuuue averse ne commence ! Du coup, vu qu’on ne peut pas repartir tout de suite, une pause chocolat chaud s’impose ! Bon rien à avoir avec la qualité de Noosa Chocolate Factory de Brisbane, mais bon au moins ça réchauffe 🙂

Après 1, 2, 3, 4, 5, 6,… averses, on ne les compte même plus, on est reparti au sud pour aller à Muri Beach. Le soleil n’était pas trop de la partie, mais il n’empêche, c’est magnifique quand même.

Une bonne sieste au son des vagues s’échouant sur la barrière de corail, et on file manger, dans, je pense, l’un des pires boui-boui de Rarotonga ! Rimas Restaurant. Vue panoramique sur la route, une viande d’une tendresse inouï…des frites pas grasses du tout… Hum un délice ! Une adresse à recommander… Euh à éviter !!!

Jour 2 – Le chant de l’église

On est dimanche et c’est le jour du seigneur ! Non pas que l’on soit croyant, mais il paraît que les messes d’ici valent vraiment le détour. Sur les conseils de nos hôtes, on est allé à l’église Ngatangia.

Et effectivement… OUAH! Ça swing! La cérémonie dure une heure et il y a plusieurs chants en langue Maori et Anglais. Et pas des chants ennuyeux et monotone comme chez nous. Là, c’était vibrant, il y avait de la vie ! Cela donne vraiment envie d’aller prier !
Cerise sur le gâteau, après la messe, un buffet est organisé par les locaux pour les étrangers. Cela fait un peu bizarre au début mais ensuite c’est vraiment chouette. Il y avait des sandwich, fruits, gâteaux, boissons. La totale !

On aura passé le reste de la journée à la plage de Titikaveka. C’était sympa mais pas paradisiaque comme on le pensait, et puis il y avait pas mal de nuages et de vent.

Le soir on est aller au night market de Muri, et c’était encore une fois super sympa ! De la musique et une ambiance conviviale. Par contre, il n’y a quasiment que les étrangers qui mangent ici. Bref, on ne pouvait pas espérer mieux pour notre fin de première partie à Rarotonga.

Demain on ira à Aitutaki quelques jours, avant de revenir 4 jours ici.

Jour 3 – Welcome to Aitutaki

C’est avant même les première lueurs, 5h30, qu’on quitte notre Airbnb, où Odette, notre hôte, nous dépose très gentiment à l’aéroport pour prendre l’avion vers Aitutaki à 6h. Oui oui, on arrive bien juste quelques minutes avant le décollage. Ici, pas de check-in, pas de contrôle de sécurité. On n’a même pas donné notre nom !! Trop bien ! Ça, c’était avant qu’on nous dise que l’on ne pouvait pas prendre nos deux gros sacs car trop gros. Gloups. Après avoir insisté un peu, on a réussi à en prendre un. Ouf. Pour l’autre, bah faudra payer 52 dollars, et il sera dans le prochain avion, 2h plus tard, où on l’attendra à l’aéroport. C’est à bord d’un cou-cou qu’on embarque, 15 places. On espérait voir l’île de Aitutaki de l’avion mais vu qu’on est rentré en dernier, pas de hublot… 😦

Une fois arrivé, on patiente donc 2h, où j’ai eu le temps de beaucoup réfléchir… 🙂

Ensuite navette pour notre hôtel, à 9km, pour la modique somme de 40 dollars ! C’est un peu du vol quand même. Bref.

L’hôtel est pas mal, enfin surtout la vue. On loue un scooter pour remplir nos missions de la journée : réserver un tour en bateau et voir pour la plongée.

Première étape réussie avec plus ou moins de succès. On avait repéré sur un blog un tour, Matriki, à 75 dollars la journée et quand on arrive c’est finalement 90 dollars la demi-journée! Ils sont tombés sur la tête !!! Tellement déçu, qu’on ne restera même pas sur la plage qui était pourtant vraiment jolie.

Du coup, on en a trouvé un autre, Teking Tour, à 125 dollars la journée : 3 stops de snorkelling et visite de 4 îles.

La plongée de son côté, chez Bubbles, le seul centre de plongée de l’île, coûtera 170 dollars. C’est un peu cher, on verra si on peut.

Missions accomplies, place maintenant au repos ! Direction la plage de Ootu Beach.

Et là, c’est OUF ! De notre vie, même aux Philippines, on n’a pas vu de paysage de mer si beau. Le lagon est juste dingue de beauté, avec plusieurs couleurs de bleu.

Un petit verre pour se rafraîchir sous ce grand soleil… 🙂 Le temps ici est bien meilleur qu’à Rarotonga. Sûrement parce que c’est moins montagneux.

C’est dans le boui-boui Aquila que l’on terminera la soirée, en profitant du coucher de soleil.

Un repas comme rarement on en a eu… Faut qu’on arrête lez boui-boui ici, ils sont vraiment pas bons !

Jour 4 – Repos et plage

Notre première vraie grasse matinée ! Levé 10h, OUAH !! La nuit aurait été parfaite sans ces foutus coqs…

Journée vraiment repos ! On est allé au Piraki Lookout, où la vue est réellement magnifique sur le lagon.

Ensuite, même plage que la veille, Ootu, pour se reposer un peu 🙂

On voulait faire un peu de sport et louer un kayak mais c’était 35 dollars de l’heure !!! Non merci, on fera du sport la prochaine fois 🙂

Jour 5 – Plongée

Finalement, j’ai craqué. Ce matin ça sera plongée avec le centre de Bubbles Below !

On ne sera que quatre, c’est top. On se prépare et avec notre petite embarcation on file en direction du site de Black Rock.

Grand soleil, super ! Bon, ce qui est sûr, c’est que niveau consignes de sécurité c’est pas hyper hyper bien fait. Je ferai tout de même mon propre contrôle. 3,2,1 et on plonge !

Pour l’instant, un peu déçu. Quasiment aucun poisson, des coraux à moitié mort. Une jolie grotte c’est tout. Bref, cela ne restera pas un souvenir inoubliable.

Petite pause chocolat chaud /biscuits et on va en direction du site de Arutanga Passage. Et LA ça déchire ! Des poissons multicolores partout, une bonne visibilité, et surtout deux poissons Napoléon ! C’est assez rare d’en voir. Mais qu’est-ce que c’est beau et gros !! Le temps est passé à toute vitesse ! Une énorme tortue et trois eagle rays ! Bref, c’était royal ! Ça a été super difficile de sortir de l’eau tellement c’était bien 🙂

Après cette intense matinée, on voulait faire du snorkeling à l’ouest de l’île. On a essayé vraiment, mais l’eau était trop basse, au bout de 100m, on avait toujours de l’eau en dessous des genoux. Nos pieds ont bien souffert, voire trop, sur les cailloux piquants. Dommage car la plage était vraiment très belle.

On est donc retourné à Ootu Beach pour se détendre et marcher jusqu’à l’île de Aitutaki Resort. Vraiment magnifique. Un air de paradis sur Terre.

Jour 6 – Tour en bateau

Dernier jour à Aitutaki. On a réservé une excursion à la journée. C’est à bord d’un super bateau que l’on navigue vers les îlots qui sont au bord de la barrière de corail. On pensait ne pas être beaucoup… Perdu. On est au moins 30 !! On avait évité ce genre de truc aux Philippines, mais là pas possible.

Nous voilà partis, vers 10h, pour faire du snorkeling et voir des plages paradisiaques.

Paradisiaque, c’est vraiment le mot qui décrit le mieux les plages. Elles sont réellement incroyables !!! Des bancs de sable qui s’avancent dans la mer, l’eau turquoise du lagon et des îlots en guise de paysage.

En ce qui concerne le snorkelling par contre, grosse déception. Voire énorme déception. On s’attendait à voir des poissons multicolores et des coraux de ouf. Bah c’est tout le contraire. Très peu de poissons et beaucoup de coraux morts. C’est vraiment dommage car l’eau est magnifique. On a vu quelques poissons bien sur (des thons et un Napoléon) mais cela reste maigre.

Le repas du midi ne restera pas non plus dans les mémoires. Une tranche de thon, des salades de crudités et basta. Pourtant, le cadre était vraiment sympa.

Vers 15h30, nous voilà de retour à l’hôtel. Moue…  On est content d’avoir fait l’excursion mais un peu déçu. On n’en ressort pas avec des étoiles plein les yeux.

Du coup, pour évacuer notre frustration, on est allé courir ! C’était agréable et tellement reposant… Enfin sauf pour Ria qui souffrait très légèrement… 🙂

Jour 7 – Welcome Back to Rarotonga

Notre avion était à 7h du matin, et pour éviter de payer les 40 dollars de transport, on avait négocié de déposer le scooter à l’aéroport. Malin 🙂

On ne souhaitait également pas renouveler notre expérience de notre vol aller, où on avait payé 52 dollars pour un bagage supplémentaire. Du coup, opération camouflage ! On a enfilé presque tous nos vêtements (t-shirt, sous-vêtements, pull, manteau) pour avoir les sacs les plus légers possible ! Heureusement, il ne faisait pas chaud à cette heure là 🙂

Bilan : cela n’a pas été un succès, loin de là. 42 dollars et une balance qui ne fonctionnait pas correctement. Grrr tous ces efforts pour pas grand chose.

Une fois dans l’avion, on a tout de même pu profiter, au décollage, de la vue sur le lagon. Même s’il y avait pas mal de nuages, c’était super beau !

Une fois à Rarotonga, sous les nuages, un gentil monsieur nous a pris en stop, alors qu’on avait rien demandé, pour nous amener dans le centre ville, où on a pu louer un scooter. Super sympa 🙂

On dépose nos sacs au Airbnb, dans un petit bungalow très charmant, et on retourne à l’aéroport pour récupérer notre bagage, qui avait pris le vol d’après.

Pour manger, on a choisi le Mooring Fish Cafe. La vue est sympa et les sandwichs sont vraiment énormes !

On passera le reste de l’après-midi dans la chambre, à dormir, car le temps est maussade et des fois pluvieux. Snifff.

On pensait passer une soirée tranquille… C’était avant de voir des centaines et des centaines de mini fourmis, ou termites on ne sait pas trop, envahir nos sacs. Du coup, opération nettoyage à 22h… Génial… 😦

Jour 8 – Journée d’anniversaire pluvieuse

Journée pluvieuse, journée heureuse ? Non pas vraiment. Pour mon anniversaire, et oui déjà, j’ai le droit à une super journée de pluie !! Mis à part le matin, au marché, il n’aura fait que de pleuvoir. Un petit détour par la fameuse poissonnerie Ocean Fresh Fish où on a acheté un « Boardill » pour le repas du soir.

Le reste sera intense : petite sieste 🙂

Ensuite, on a profité de quelques éclaircies, en fin d’après-midi, pour faire le tour de l’île en scooter.

Le sud est vraiment très sympa, avec le lagon bleu turquoise et les grosses vagues au loin qui s’écrasent sur la barrière de corail.

Pour le dîner, on a fait cuir le poisson au barbecue. Un peu de sauce, du citron, des pâtes. Délicieux !!! Un vrai repas d’anniversaire !

On a discuté avec nos hôtes, Jules, une anglaise, et Kave, de Nouvelle-Zélande, qui sont vraiment très gentils. Ils nous ont proposé de prendre un petit déjeuner gratuit dans leur café le lendemain, et nous ont un peu parlé de leur vie, c’était chouette.

Jour 9 – La messe, la cascade Papua et Vaima Restaurant

Dimanche, le jour du seigneur. Avant d’aller à la messe, on a pris un petit-déjeuner, offert par nos hôtes, au Ariki Adventure. Vraiment très bon !

Le ciel est toujours nuageux, et il y a quelques gouttes… On a vraiment pas de chance.

Ensuite, direction l’église Saint Joseph dans le centre pour le show ! Enfin, c’est ce qu’on croyait. De longs serments et très peu de chants. J’ai failli m’endormir…:-) Une vraie déception, surtout que cela a duré 2h… 😦

Après ce moment soporifique, on a fait un petit tour de l’île et allé voir la cascade Papua. Vraiment belle mais ce lieu est malheureusement le repère d’une farandole de moustiques. Autant dire qu’on ne s’y est pas éternisé.

Toutes ces aventures nous ont ouvert l’appétit 🙂 On s’est donc fait plaisir au Vaima Restaurant. Un cadre de rêve pour manger : les pieds dans le sable au bord du lagon. En plus, c’était bon !

Mais toutes les bonnes choses ont une fin : le ciel gris et menaçant nous a poussé à rester le reste de l’après-midi dans la chambre. On a juste pu faire un tour rapidement au night market pour manger … 😦

Jour 10 – Le jour le plus long

Notre dernier jour aux Îles Cook ! Et comme d’habitude, le ciel est « grisailleux« . Après un long, et bon, petit-déjeuner au café LVB, on s’est motivé pour aller faire la randonnée qui traverse l’île : Cross Island Walk.

Le chemin, bien que uniquement dans la forêt, est vraiment sympa ! Un peu dur à cause de toute les racines, mais réellement plaisant.

40min plus tard, on arrive presque au point de vue « Needle« . Presque est le mot car pour arriver en haut, il faut faire un peu d’alpinisme !

S’aider de chaînes et de cordes. Mais la vue vaut vraiment le coup !

On prenait ensuite la direction de l’autre point de vue, « On Ridge« , mais deux éléments nous ont obligé à faire demi tour. Le premier c’est la pluie qui a commencée à bien tomber. Le second, beaucoup plus important, c’est la dangerosité de la descente. C’était réellement vraiment très glissant. On avançait pas du tout, genre 200m en 30 min, et il restait 1,5km. Autrement dit, un très très très long chemin !

Heureusement que l’on a pris le chemin du retour car la pluie était de plus en plus forte. Et la descente, bien que plus facile de ce côté, n’était tout de même pas si simple.

C’est donc trempé que l’on est retourné au Airbnb, pour attendre sous la véranda. Notre voisine, ayant sûrement eu pitié de nous, nous a proposé de prendre une douche dans sa chambre. Mille merci !!

Vers 19h, et la fin de la pluie, on a remercié nos hôtes, et on est enfin allé manger. On a choisi le Nonno Emilio, un restaurant italien, qui était pas mal et proche de l’aéroport. Cela nous suffira.

Notre séjour reposant au soleil, et sous la pluie, est maintenant terminé ! Il est l’heure de rejoindre l’aéroport et d’attendre notre vol  à 2h30 du matin. On va s’attaquer au dernier continent de notre périple : l’Amérique du Sud nous voilà !!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :