6 jours à Bohol

  1. Centre de Plongée Equation et visite des Tarsiers
  2. Chocolate Hills et Man Made Forest
  3. Première journée de plongée
  4. Deuxième journée de plongée
  5. Troisième journée de plongée
  6. Balicasag, Palmilacan et Virgin Island

Après notre périple de la veille pour rejoindre Bohol, un de plus après celui de Moalboal, on comptait initialement rester 3 ou 4 jours sur cette île. Cependant, une soudaine envie de passer mon diplôme de plongée à légèrement changé nos plans… 

Jour 1 – Centre Equation et Tarsiers

Une bonne nuit dans notre hôtel, le HIGALA Resort, un petit déjeuner de champion, et nous voilà partis en scooter à la découverte de l’île.

Mais avant ça, petit détour par le centre de plongée « Equation« , dans le sud de Panglao. Ce centre était bien réputé sur Facebook et Internet, et il y avait des instructeurs francophones. L’objectif étant de passer le PADI Open Water.

Les cours de plongés se dérouleront sur 3 jours. Un jour de piscine et théorie, un jour avec deux plongées à 12m et encore de la théorie, et le dernier jour 2 plongées à 18m et l’examen final. Le prix est de 350e. C’est pas donné, surtout dans le cadre d’un tour du monde, mais bon ça coûtera beaucoup moins cher que de le passer en France. Les instructeurs sont tous suisses et ont l’air plutôt sympas. Les explications me conviennent, donc c’est décidé je ferai la formation !

Vu que la journée est bien entamée, on ira uniquement voir le Sanctuaire des Tarsiers. C’est tout de même à presque une heure en scooter. 

La route pour y aller est vraiment bien et agréable. Ca change du Cambodge et du Laos 🙂  C’est pas parfait non plus faut pas rêver non plus 🙂

45min et quelques routes de terre plus loin, on y arrive enfin. On avait lu sur Internet que c’était pas terrible à faire mais bon on voulait tout de même voir à quoi cela ressemble. 

Le Tarsier est le plus petit primate au monde, du coup pour le voir c’est pas facile !! Heureusement, il y a des guides qui nous montrent où ils sont car sinon on pourrait passer la journée à les chercher dans la forêt sans jamais les voir !! 

De mon point de vue : c’est petit, moche, ça dort la journée, du coup on voit pas grand chose… On a du voir 3 Tarsiers en 10 min et nous voilà déjà à la fin de la visite… Mouee on aurait dû suivre les conseils d’Internet (Internet a toujours raison :-)).

Après cette visite « extraordinaire« , on rentre à l’hôtel pour que je commence à regarder les vidéos et lire les chapitres 1,2,3 de la plongée. Ca permet de gagner du temps pendant la formation.

Jour 2 – Chocolate Hills et Man Made Forest

Bis repetita pour le petit-déjeuner et nous voilà partis à l’assaut des Chocolate Hills et de « Man Made Forest« ! Environ 1h15 en scooter depuis notre hôtel pour y arriver… Heureusement que la route est sympa :-).

A un moment sur la route, on arrive dans une forêt, c’est la Man Made Forest. Une forêt, semble-t-il, plantée par l’homme… Moue bah il n’y a rien à voir !! Une route et des arbres… Et pourtant il y a plein de gens qui se prennent en photo devant… Mais devant quoi exactement ?!?! Les gens sont dingues. On ne s’arrête pas et on trace notre route. Heureusement qu’on n’a pas fait de détour pour « voir » ça.

Une longuuue route plus tard et nous voilà arrivés. Il est presque 12h et du coup, il y a plein de monde… Cool on adore !! Pas de photo Instagram 🙂

Peu importe, car c’est tout de même impressionnant de voir ce que Dame Nature a pu créer. Une centaine de dômes de terre sortis de nulle part ! On y reste une bonne heure à faire des photos, prendre le temps d’admirer et faire les boutiques à souvenirs hors de prix. 

Un longgggg chemin retour nous attend car il y a pas mal de trafic, du coup pas toujours facile de dépasser. Une fois à l’hôtel, on récupère nos affaires pour changer d’hôtel. En effet, tout était bien mais la connexion wifi était presque inexistante, donc on ne pouvait pas sauvegarder nos photos sur notre NAS mobile. La sauvegarde de nos souvenirs passe avant tout 🙂

On transfert nos affaires à l’hôtel Sunshine Village Resort qui est top aussi et une bonne connexion, et je me remets sur mes révisions de plongée. 

Le soir, on a retrouvé les deux familles de français qu’on avait rencontrées dans un van au Cambodge ! Comme le monde est petit !! On les avait vu juste une heure mais le courant était bien passé. Du coup soirée pizza sur Alona Beach avec un spectacle de feu plutôt sympa. 

Jour 3 – Première journée de plongée

La formation commence aujourd’hui avec un rendez-vous à 7h30 ! Pendant ce temps Ria profitera bien de la piscine de l’hôtel et des fresh pineapple juice 🙂

De mon côté, mon instructeur sera Hadrian, dit Hadji, un suisse qui vit ici depuis maintenant plus de quatre ans. Et coup de chance je serai tout seul avec lui ! C’est la fin de la saison et il y a beaucoup moins de monde. 🙂

On commence par la théorie des chapitres 1,2 et 3 du cours Open Water. Ce sont les bases pour savoir plonger : comment enlever l’eau de son masque, comment respirer, l’ensemble des règles de sécurité lié à la respiration, la flottabilité…. Ca faisait longtemps que j’avais pas lu et étudié un truc aussi intéressant. 

L’après-midi sera consacrée à la pratique en piscine. Et je dois dire que ça s’est plutôt bien passé 🙂 On a fait une vingtaine d’exercices dans une immense piscine rien que pour nous. La flottabilité n’aura pas été facile car il n’y avait pas beaucoup de profondeur mais plus le cours avançait et plus je me sentais bien :-).

En fin de journée, je ferai les examens de validation du centre de plongée pour être sur que je sois capable de plonger en mer. Et le soir, encore des révisions des chapitres 4 et 5… J’étais lessivé !

Jour 4 – Deuxième jour de plongée

Formation jour 2 ! Cette fois, test en mer ! Après un rendez-vous à 7h30, on part en direction du site de plongée de Green House

Quelques exercices de vidage de masque, de flottabilité, et nous voilà partis dans les abysses… A 12m de profondeur ! Mes oreilles ont eu du mal à passer le cap des 7m mais après une minute d’adaptation c’est passé EASY :-).

Un nombre incalculable de poissons multicolores, de beaux coraux,… Vraiment plus beaux que quand je faisais du snorkelling ! Hadrian me montrait des poissons que j’aurais jamais vu sans lui, genre le Frog Fish, qui prend la couleur de son environnement !

Après 51min, une petite pause d’environ une heure, et on est reparti pour une seconde plongée, 12m toujours mais cette fois sur le site de Sinchun. Toujours mon petit problème aux oreilles à 6 ou 7m mais en étant patient, ça passe. Quelques exercices de remontée à la surface contrôlée, vidage de masque, enlever et remettre son gilet dans l’eau,… 

Il y avait une immense falaise que l’on a longée. Avec le courant, c’était pas toujours facile de se stabiliser surtout quand Hadrian me montrait un minuscule poisson perdu dans les anémones :-).

46min de bonheur et on retourne au centre pour manger et terminer les révisions des chapitres 4 et 5.

Le soir, bis repetita : je suis Rincé
On mangera tout de même avec le groupe de français (Sonia, Nico, Erwan, Betty et les enfants) du « Cambodge » dans notre hôtel, où les plats étaient vraiment excellents !

Jour 4 – Troisième jour de plongée

Dernier jour de plongée. Aujourd’hui on va dans la fosse des Mariannes, à 18m de profondeur 🙂

Deux plongées. L’une sur le site de Danao Wall et l’autre sur le site de PPB. Encore quelques exercices de sauvetages et de navigation sous l’eau avec une boussole (assez difficile quand même) mais c’est tout ! Ca sera des Fun Dive comme on dit ici. 

Après mangé, l’examen final du PADI où je terminerai avec 3 fautes sur 50 questions. Examen validé !! 

Voilà qui clôture une bonne journée. Jamais j’aurais imaginé pouvoir faire de la plongée, descendre plus profond que 2 mètres, gérer la pression dans les oreilles,… et surtout ne pas avoir peur du « bleu »! Cette zone qui commence après la barrière de Corail et dans laquelle on ne voit rien. A Moalboal, je ne m’en étais pas approché d’un pouce, trop peur de ce qu’il pourrait y avoir derrière :-).

Jour 5 – Balicasag, Palmilacan et Virgin Island

Aujourd’hui, on retrouve le groupe de français « du Cambodge », avec qui on va partager un bateau privé pour faire 3 îles : Palmilacan, Balicasag et Virgin Island.

Départ à l’aube, 5h30 et voilà parti pour 1h de bateau… Dans le calme le plus absolu… ABSOLUMENT PAS !!! Le bateau faisait un bruit infernal !! Impossible de parler sans hurler. Du coup, tout le monde dort et devient sourd… 

En arrivant sur le site de Palmilacan, on a la chance de voir des dauphins !!! Ils étaient en groupe ! C’était trop bien et surtout inattendu (même si on l’avait fortement espéré). 

Ensuite, snorkelling sur l’île. C’était beau et tout mais après ce que j’avais vu la veille pendant la plongée, ça me paraît un peu « fade ». 🙂

Environ 1h plus tard, on reprend notre bateau, qui pourrait réveiller un sourd, et on se dirige vers Balicasag à 45min. C’est une toute petite île où il y a plein de tortues qui vivent là. 

Une fois qu’on arrive , on est tout de suite accosté par des « guides » pour payer la taxe de 250 pesos / personne.

On prend ensuite place dans une sorte de minuscule bateau, pour qu’il nous conduise là où sont les tortues. J’avais peur que ce soit la cohue avec des groupes de partout qui suivent chaque tortues. Finalement, ça a été, on était juste nous à en profiter. 

C’est vraiment incroyable et majestueux comme animal quand même. On dirait que ça vol dans l’eau. MAGNIFIQUE !! 

Ce qui a été moins magnifique, c’est quand au bout de 30 ou 40 min, le « guide » nous dit « let’s go, it’s over« . Non mais OH déjà ?!?!! En fait, il ne faut pas s’éloigner du guide quand on regarde les tortues et moins on passe de temps ici, et plus il pourra « guider » d’autres groupes et donc ramasser 250/personne.

Rien à foutre, je reste encore un peu et par la même occasion je rejoindrai notre bateau à la nage ! Il me dit « it’s far, very far« … Oue il me connait pas lui 🙂

C’est un peu sur notre faim que l’on part en direction de Virgin Island, toujours dans le bruit d’une cathédrale où il y a un concert de Heavy Metal… 

Une fois qu’on arrive : une vision d’horreur ! Une quinzaine de bateaux, qui font escales sur le lagon, une centaine de personnes, des dizaines de stands de nourritures et même des barbecues sur l’eau !!

Après 5min chrono, ni une ni deux, on remonte sur le bateau et on rentre. Aucune envie de manger là dans ce broua permanent. C’est absolument pas reposant (bien que la photo puisse faire penser le contraire 🙂 ).

Du coup, la journée s’est terminée vers 14h au lieu de 16h, et on est allé manger tous ensemble à notre hôtel car c’était vraiment bon (encore).

Une vraie déception cette journée car mis à part les dauphins et les tortues, qui étaient sublimes, tout est chronométré même avec un bateau privé. Et Virgin Island est sûrement l’un des pires endroits sur Terre quand il y a du monde.

Voilà qui clôture notre séjour à Bohol. Demain on prendra le bateau pour une courte escapade sur l’île de Siquijor !

Un commentaire sur “6 jours à Bohol

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :