5 jours à La Paz

Après un très très long vol, 11h, de Auckland à Santiago du Chili, on n’a pas eu de chance, il n’y avait pas un film en français, ni sous-titré… Pas assez bilingue pour l’instant. Comment dire que le temps a été long 🙂

S’en est suivi de deux jours d’escale à Santiago du Chili, où on fait connaissance avec l’Amérique du Sud ! C’est clair que cela nous change complètement ! Un véritable choc culturel!

Puis, enfin notre vol pour La Paz à… 5h30! On collectionne vraiment les horaires de merde pour les vols. Mais cela nous a permis de profiter d’un magnifique lever de soleil, et également de survoler de nombreuses montagnes et quelques déserts.

Jour 1 – Atterrissage difficile

A peine on pose un pied hors de l’avion, à 3600m d’altitude, que l’on ressent déjà le manque d’oxygène ! Un truc de fou !! Un peu comme si on courait en permanence un 100m. Et puis, rapidement, les nausées, maux de tête, difficultés respiratoires. Bienvenue au Mal Aiguë des Montagnes (MAM)! Par ailleurs, Ria commence à avoir une infection sur le front, on va surveiller cela…

S’il n’y avait eu que ça encore. Bah non ! Il se trouve que mon sac à dos n’est pas sur le tapis roulant ! Bagage introuvable ! On a dû remplir un formulaire de réclamation, et ils nous ont dit que « peut-être » il arriverait demain (encore à Santiago). La blague. En plus, c’est dans celui-là qu’il y a la trousse à pharmacie, les produits à lentilles de Ria, les brosses à dents,… La poisse

C’est donc un peu dépité que l’on rejoint notre hôtel dans le centre ville, à bord d’une superbe camionnette, quartier San Francisco. Petite sieste, car on est lessivé, avant de sortir faire les rues avoisinantes.

Première impression : c’est le bordel et il fait froid ! Des bouchons un peu partout, des voitures qui conduisent un peu n’importe comment, des vendeurs sur les trottoirs,… Bref, un bon mixte entre le Vietnam et le Cambodge. Malgré tout ça, le paysage est assez beau car il y a des chaînes de montagnes qui nous entourent. La première chose que l’on fait, c’est acheter des médicaments contre le MAM, car j’ai la tête comme une casserole, et également des antibiotiques pour Ria pour son infection. On espère avec tous ça que ça va vite passer !

Pour ne rien arranger, il se trouve que la ville de La Paz est mega montagneuse !! Il n’y a que très peu de routes plates. Autant dire que les montées ont été très difficiles pour nous deux. Je n’avais encore jamais ressenti une sensation de privation d’oxygène comme ça.

On est resté pas mal de temps dans la « Calle de las Brujitas » (rue des sorcières). Alors pas de sorcières, sauf quelques vendeurs de spiritueux, mais principalement des boutiques à souvenirs ! Le paradis pour nous 🙂 Bizarrement on n’a rien acheté. On se laisse le temps de faire le tour et on avisera après. On était en mission de reconnaissance 🙂

Puis visite des alentours, avec en point d’orgue, la Plaza San Francisco, avec beaucoup de monde et très animée.

De l’autre côté du pont, se trouvait la Cathédrale Métropolitana et la Plaza Murillo.

Cette place est le territoire de milliers de pigeons ! Quand ils s’envolent, faut pas rester dans les parages !

Le soir, on a mangé, sur les conseils de notre hôtel, au restaurant Angelo Colonial. Une vraie tuerie !! On a ADORÉ ! La truite grillée de Ria était sublime et mon pavé de bœuf somptueux ! Cela faisait tellement longtemps que l’on n’avait pas mangé aussi bien :-).

Jour 2 – Escapade au Sud

Dans la rubrique des nuits horribles, celle-là tient une bonne place. On a dormi de 22h30 à 00h30…et ensuite les yeux grands ouverts jusqu’à 4h du matin ! Entre le MAM, le décalage horaire que l’on a toujours pas digéré de Auckland et le manque de sommeil que l’on cumule ces derniers temps, trouver le sommeil n’est pas simple.

Un petit-déjeuner de champion ne peut que nous faire du bien ! Aaahhh de la bonne baguette !!! Cela fait une éternité que l’on n’en ait pas mangé ! L’un des meilleurs petit-déjeuner que l’on ait mangé, à coup sûr ! Par ailleurs, dès notre réveil, on a envoyé un mail à la compagnie aérienne pour savoir où était mon sac. On espère avoir des nouvelles rapidement…

Initialement, on avait prévu de visiter la ville en 2 jours avant de faire des excursions ensuite. Cependant, notre état ne nous permet clairement pas de faire ça. On a encore besoin de temps pour s’acclimater.

Du coup, on a fait une longue balade vers le Sud, pour rejoindre la Plaza Abaroa, puis le Mirador « El Monticulo« , où se trouve la « Fuente de Neptuno« , qui était en travaux… Moué… on repassera.

On a tout de même pu assister, de loin, à une petite cérémonie de mariage avec des dames habillées en tenues traditionnelles.

On se balade dans ce quartier. Ou plutôt, on déambule dans ce quartier ! On a toujours un mal fou à bien s’acclimater. Autant dire que la journée à tournée court. Après cette petite sortie touristique, on est rentré à l’hôtel se reposer jusqu’au soir où on est retourné au restaurant Angelo Colonial. Quand on aime, on ne compte pas ! La truite au citron était excellente, la sauce a fait toute la différence 🙂

En rentrant, on passe devant un marché, et on a l’excellente surprise de voir mon sac à dos ! YOUPIIIII !!!!! Plus de peur que de mal 🙂

Jour 3 – Les hauteurs et les Cholitas

Les nuits horribles se ressemblent et se suivent. C’est clair qu’il va encore nous falloir quelques jours d’acclimatation avant de pouvoir faire les excursions que l’on souhaite. Mais bon, on est pas pressé, mieux vaut prendre notre temps.

Après notre petit-déjeuner, que l’on prend toujours avec autant de plaisir, nous voilà partis pour découvrir les hauteurs de la ville. Et quand on parle de hauteur, c’est vraiment HAUT ! Téléphérique obligatoire ! C’est marrant d’être dans des « œufs » pour traverser la ville en short et t-shirt. D’habitude, quand on prend ce genre de « transport », on est plutôt équipé de skis, d’un bonnet et d’un gros manteau ! 🙂

Vu qu’on était pas assez haut, à 3600m, on a décidé de monter encore plus haut : 4100m ! C’est à « El Alto » que l’on est descendu. Et c’est vrai que la vue d’ici est vraiment belle. On peut voir en contrebas toute la ville entourée de montagne. Je continue tout de même de penser que cela aurait été plus jolie sans la ville en bas et uniquement avec les montagnes 🙂

Et sinon, on en parle du terrain de foot pas rectangulaire du tout ?!?! 🙂

On a de la chance, c’est le jour du marché, du coup on en profite pour faire un petit tour… Enfin petit tour c’est un euphémisme. Le marché est gigantesque ! Et il y a vraiment de tout !! Des vêtements, à manger, des dvd, des produits d’entretien, un coin pour la mécanique et même des pare-chocs de voiture ! C’est THE Bazar.

Ensuite, on a repris le téléphérique pour aller à Faro de Murillo, mais pas grand chose de plus à voir, du coup on est rentré et on s’est posé à l’hôtel.

En rentrant, en fin d’après-midi, on est passé au cimetière général. Il est immense et très original.

Certains vieux bâtiments ont été réutilisés pour accueillir des tombes. Il y a, par ailleurs, de nombreuses peintures vraiment bien faites.

Le soir, on est allé voir un spectacle, les « Cholitas Wrestling« , autrement dit des combats de catch !

Alors rien à voir avec les spectaculaires shows américains. Ici, un ring dans un hangar avec quelques tribunes.

C’est fait avec les moyens du bord mais c’est ce qui fait tout son charme. Les acteurs et actrices sont drôles, bien déguisés et jouent avec le public. Au bout de 2h, c’est peut-être un peu répétitif mais ça vaut vraiment le coup d’assister au moins une fois à ce genre d’événement. En tout cas, nous on ne regrette absolument pas !

Jour 4 – Vallée de la Lune

Réveil difficile, avec un mal de tête et surtout une boule qui est apparue au niveau de la rotule. Trop bizarre. En plus, ça fait un mal de chien ! J’espère vivement que ça va passer en marchant, même si j’ai de sérieux doute. En parallèle, l’infection de Ria sur le front ne passe toujours pas, voir empire, sûrement à cause d’une réaction aux antibiotiques. Du coup, médicaments direction poubelles !

Toujours un petit déjeuner royal, et on sort pour se dégourdir les jambes. Enfin, plutôt les genoux 🙂 On souhaitait aller à la Vallée de la Lune. Rien de bien compliqué. Bah il se trouve qu’on a galéré comme pas possible ! En cause ? La manifestation, une de plus, qui bloquait l’avenue principale. Du coup, toutes les autres petites rues étaient BOU-CHEES ! On a du marcher pendant presque 40min pour s’extirper de ces zones remplies de voitures et de monde pour enfin trouver un rond point et attendre notre minivan…

Environ 1h plus tard, on arrive à la Vallée de la Lune, où il y a une très jolie vue sur les montagnes tout autour.

Alors oui, il y a de belles formations rocheuses, qui se sont formées pendant des millions d’années à cause de l’érosion, de la pluie et du vent, le tout sur une roche extrêmement friable. C’est pourquoi il y a ces formes si particulières.

Cependant, j’ai une question : le rapport avec la Lune ??!! Voici la Lune et la Vallée de la Lune. Une ressemblance ? C’est sûr que c’est moins clinquant d’appeler le site « la Vallée de l’eau et du vent »…. 🙂

Par ailleurs, la balade, bien que sympathique, a eu raison de mon genou. Cela ne semble pas guérir mais plutôt empirer. Il grossit presque à vue d’œil… Gloups… 😦

Du coup, on retourne à l’hôtel et on finira encore la soirée au restaurant Angelo Colonial. C’est un peu notre cantine en fait 🙂

Jour 5 – Dermatologue

Bon mon genou ne semble définitivement pas vouloir guérir. Et en prime, toujours ces maux de tête au réveil malgré tout le thé à la Coca que je prends et les comprimés contre le MAM.

On réfléchi et on se dit qu’avec l’infection sur le front de Ria, qui dure aussi depuis plusieurs jours, et mon genou, les prochaines randonnées ne vont pas être facile. Du coup, on demande à notre hôtel l’adresse d’un dermatologue. Pas si simple apparemment, mais avec la persévérance de la dame de l’accueil, on a enfin une adresse, à 2km environ.

En fait, c’est une clinique. Peu importe du moment que le médecin nous soigne. On paye la consultation, 81 Bs (11 euros), ensuite, va savoir pourquoi, une infirmière nous a pris notre tension et nous a pesé… tout habillé ! Vraiment trop à l’arrache.

On doit revenir à 16h pour voir le médecin. Cela nous laisse le temps de visiter un peu quelques endroits encore inexplorés. Du coup, on se dirige vers Killi Killi, qui est un point de vue sur la ville. On a clairement changé de quartier et d’environnement. C’est beaucoup plus… délabré ! Vraiment pas le meilleur quartier.

Malgré la montée mega difficile, à se demander comment font les gens qui habitent ici, le point de vue est sympa.

Après la descente, on fait un peu le tour des environs, et on s’arrête dans un boui-boui pour manger un excellent « Papa Rellenas« . C’est une boule de pomme de terre frit avec de la viande à l’intérieur.

Le temps passe et il est maintenant l’heure de retourner à la clinique. Le médecin nous aide beaucoup et nous explique bien nos problèmes. Ria a un abcès, qui devrait disparaître avec les antibiotiques, et moi j’ai une « cellulitis« , qui pareil devrait partir rapidement. On est beaucoup plus rassuré. Et si jamais on a encore des soucis, elle nous donne le numéro de collègues dans d’autres villes de Bolivie. Sympa !

Pour fêter ces bonnes nouvelles, on va au « Little Italy Restaurant » pour y manger des lasagnes passables, et surtout décider qu’aujourd’hui était notre dernier jour à La Paz !

Ce manège a assez duré, il faut que l’on quitte cette ville en espérant qu’on ira mieux dans les prochains jours. Et vu qu’on est un peu barge, on décide, pour le lendemain, de programmer une excursion au Pico Austria à 5350m d’altitude !

Un commentaire sur “5 jours à La Paz

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour mes amours, Quel courage vous avez, je vous admire. Même avec 30 ans de moins je n’aurais jamais été capable de faire tout ce que vous faites. CHAPEAU. Où en êtes-vous pour le bobo de Valérie, et ton genou? Je vous fais plein de gros bisous d’amour à tous les deux soyez prudents. Je vous aime😘😘❤️❤️

    Andréa envoyé de mon iPhone

    >

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :